Strasbourg est une capitale à multiple facette : connue pour être la capitale de l’Europe ainsi que la capitale de Noël, elle était aussi nommée capitale de la biodiversité en 2014. Ville particulièrement orientée sur l’environnement, elle fait partie du top 10 des villes les plus vertes de France. Étonnant pour une des plus grandes villes de France, diriez-vous? En effet il semble parfois complexe de combiner biodiversité, économie et problèmes sociétaux. Pour autant Strasbourg comprend 200 hectares de nature qui se mêlent parfaitement aux espaces urbains. Étonnés une fois de plus ? Alors venez en découvrir davantage avec Le Strassbuch, vous n’êtes pas au bout de vos surprises!

 

Un peu d’histoire…

Source: http://www.frenchmomentsblog.com

Avant le XIXème siècle, le Rhin était submergé par l’immense forêt rhénane. Par la suite, cette dernière a évidemment été réaménagée et donc fortement réduite. Néanmoins elle n’en est pas moins humide et riche en faune et flore comme auparavant. Ainsi Strasbourg est devenue la seule ville d’Europe disposant de forêts périurbaines, dont trois forêts nommées Réserves Naturelles Nationales, créant une multitude d’espaces verts autour de la ville. Quelques-uns ont été réaménagés, d’autres sont plus ou moins restés à l’état sauvage. Certains ne sont pas très connus, alors venez découvrir avec nous les espaces verts de cette ville magnifique.

 

La prédominance de la verdure à Strasbourg
Le Nord de Strasbourg, plein de ressources

Tout à fait au Nord de la ville se trouve la forêt de la Robertsau qui est l’une des trois forêts élue Réserve Naturelle Nationale. Un de nos articles vous l’aura peut-être déjà fait découvrir ! Ces 493 hectares de forêt, allant jusqu’à La Wantzenau ne laisseront pas indifférents. En effet, elle est riche, pleine d’histoire et d’animaux. Les lianes aux quatre coins de la forêt donnent parfois même l’impression d’une véritable forêt vierge!

Source: car-pat.blogspot.com

Non loin se trouve le plus beau parc de Strasbourg: le parc de l’Orangerie. Aussi le plus vieux parc de la ville, il est le nouveau refuge des cigognes. En effet, 800 cigogneaux ont été introduits à l’Orangerie à partir du 1971, espèce menacée depuis des années. Vous pourrez y admirer la cascade surplombant le lac mais surtout les 3000 arbres du parc. Pouvant paraître futiles au premier abord, on peut tout de même y observer quelques magnifiques spécimens !

 

L’Est de Strasbourg des jardins en veux-tu, en voilà

Le parc le plus connu à l’Est de Strasbourg est bien sûr  celui de la Citadelle. Proche du centre-ville, il  fait tout de même 12 hectares, de quoi faire une petite promenade entre deux rendez-vous. Du dénivelé, de nombreux arbres et des promenades qui zigzaguent sur les berges, voilà le programme de ce parc. Les confinements ont rendu l’ambiance de cet endroit encore plus bucolique, un vrai plaisir pour les strasbourgeois.

Le jardin des Deux-Rives est sans doute un des jardins les plus connus de Strasbourg. Situé au terminus du tram D, cet espace comprend plus de 60 hectares avec plus de 650 arbres et 8 000 arbustes. Symbole de la construction européenne, il est agréable de longer le Rhin tout en voyant non loin de là l’Allemagne. Quand vous vous y promenez, prêtez attention aux différentes variétés d’arbres qui vous entourent: chênes, érables, frênes, platanes et bien d’autres encore ! Ceux-ci mêlés à une faune exceptionnelle bien sûr!

Source: https://www.cotad.com

Comment continuer sans parler du jardin botanique? Il est en effet, l’un des plus importants de France, et pour cause: il comporte 6 000 espèces de plantes, une serre tropicale sur deux niveaux avec évidemment des plantes diverses et éblouissantes. On y trouve en hiver une serre froide de 207 m² abritant environs 200 espèces de plantes hivernales, et ce n’est toujours pas fini! A l’extérieur vous trouverez un Arboretum avec 2 200 arbres venant des quatre coins du monde, tels que le Séquoia géant et le Faux-Noyer du Caucase.

Le Sud de Strasbourg, riche et divers

Source: http://planete-neuhof.com

Quels sont les endroits pleins de verdure dans le Sud de Strasbourg ? Tout d’abord il y a évidemment la forêt du Neuhof, appelée aussi le poumon du sud de Strasbourg, qui s’étend sur 757 hectares; de quoi trouver de nombreux chemins de balades. Intégrée à la Réserve Naturelle Nationale depuis 2012, elle est traversée par quelques ruisseaux qui apportent un aspect sauvage à certains endroits.

Ensuite le parc du Heyritz est un parc en bord de canal. Certes proche du centre-ville, on a tout de même cette sensation d’être en pleine campagne ! Vallonné, plein de verdure, il y a de quoi être dépaysé dans ce parc. S’étendant sur 8,7 hectares, il ajoute un peu de vert dans ce quartier qui en est quelque peu dépourvu.

On ne soupçonnerait pas qu’il y ait autant de parcs, forêts et jardins à Strasbourg mais cela ne s’arrête pas là. L’avenir de Strasbourg est plein d’ambition, de quoi rêver encore d’une ville encore plus tournée vers le vert.

 

Des projets à venir pour Strasbourg

Personne n’est sans savoir que les enjeux écologiques sont au centre de notre société ces dernières années. Dans ce sens, des initiatives vertes ont été prises à Strasbourg à cet effet.

Les strasbourgeois ont notamment élu en juillet 2020 Jeanne Barseghian, en tant que maire de la ville, membre du parti écologique depuis 2013. Attention:  il n’est pas question ici de parler de politique, mais seulement de souligner les initiatives tel que le Plan Canopée par exemple. En effet, son but était la plantation de dix mille arbres dans le ville d’ici 2030. Qu’on soit en accord avec cette politique ou non, ce projet a pour but de rendre la ville plus verte et respirable.

Source: http://www.wallfizz.com

Un des autres enjeux est la pollution lumineuse, d’ailleurs souvent associée au gaspillage d’énergie. On reproche à la ville de laisser ses lumières beaucoup trop allumées. Cependant elle travaille à réduire son éclairage afin d’admirer de nouveau les étoiles. Et justement ! En mai 2021, Strasbourg a obtenu la première étoile du label “Ville et Villages étoilés” délivré par l’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturnes (ANPCEN), ainsi qu’une signature d’une charte d’engagement avec l’ANPCEN. Tout cela demeure très théorique et il reste encore du travail concernant ce sujet. Néanmoins la ville essaie de limiter la lumière émise en éclairant là où il faut, quand il le faut et en utilisant des ampoules plus écologiques et adaptées.

Depuis quelques années, Strasbourg a mis en place un nouveau projet sur 30 ans: l’Ecocité. Celui-ci comporte trois axes de développement: l’ouverture sur le Rhin, l’intensité urbaine et surtout la nature en ville. C’est d’ailleurs entre autres grâce à ce projet que les pistes cyclables ainsi que les arbres se multiplient, en suivant le programme “Strasbourg, ça pousse” par exemple.

Enfin voyons plus loin, voyons plus grand ! En 2016, Strasbourg souhaite baser toutes ses nouvelles constructions sur au moins 30% des énergies renouvelables. Son but? Viser l’autosuffisance énergétique pour 2050 environ.

 

Strasbourg est une ville verte qui a pour ambition de le devenir encore plus avec tous ses projets. Même s’il y a encore du travail, on peut dire qu’elle est pleine d’initiatives !

Article rédigé par Eva Zamagna, responsable rédactionnel du Strassbuch

 

Source de la photo de mise en avant: www.arrivalguides.com

Vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont clos.