En cette période de fêtes, nous avons décidé de vous proposer quelque chose de différent. Aujourd’hui, nous allons vous proposer un menu de Noël typiquement alsacien !

N’étant pas strasbourgeois nous-mêmes (car oui l’équipe du Strassbuch provient des 4 coins de la France), nous allons essayer de vous proposer un menu composé de plats alsaciens, pardon d’avance pour les véritables strasbourgeois !

Menu :

  1. Apéritif : Flammekueche, Bretzel
  2. Entrée : Chaussons aux pommes, poires et munster
  3. Plat : Baeckoffe alsacien
  4. Dessert : Gâteau de Noël alsacien
  • L’apéritif

Pour l’apéritif, commencez simple ! La flammekueche fera très bien l’affaire ! Facile à préparer, vous pouvez l’accommoder selon les goûts des convives ! Nous allons vous donner la recette classique, et quelques variantes.

La flammekueche traditionnelle (pour 5 personnes) :

  • 500g de pâte à pain
  • 2 gros oignons émincés
  • Environ 40cl de crème épaisse
  • 160g de lardons fumés

Désormais, vous pouvez y ajouter ce que vous voulez ! Vous pouvez par exemple la gratiner avec de l’emmental, y rajouter des champignons, du munster etc… Coupées en petit morceaux, elles seront parfaitement adaptées pour vos apéritifs !

Un autre amuse-bouche alsacien est habituellement présent sur les tables alsaciennes, le bretzel ! Encore une fois, la recette est facile à faire, peu onéreuse et ravira petits et grands !

Le bretzel (pour 6 personnes, recette du marmiton.org à retrouver en intégralité ici) :

  • 300g de farine
  • 5g de sel fin + gros sel
  • 20cl d’eau ou de lait
  • 1l d’eau + 25cl de bicarbonate de soude
  • 10g de levure de boulanger
  • 50g de beurre

Préparation de la recette : Pour la préparation du levain, délayez la levure et le sel fin dans 10 cl d’eau ou de lait tiède. Ajoutez 2 cuillères à soupe de farine. Mélangez, couvrez d’un linge et laissez doubler de volume dans un endroit tiède. Dans une terrine, mêlez le restant de farine avec le reste d’eau ou de lait ainsi que le beurre en pommade. Pétrissez bien cette pâte puis incorporez le levain. Laissez reposer pendant 2h en couvrant d’un linge humide. Prélevez des morceaux de pâte de la grosseur d’un œuf. Roulez des boudins de la dimension d’un petit doigt et d’une longueur de 40 cm. Façonnez en croisant les extrémités vers l’intérieur. Laissez reposer 20 min, puis réservez les bretzels au frais jusqu’à raffermissement léger de la pâte. Dans un grand récipient, faites bouillir 1 l d’eau et le bicarbonate de soude, puis laissez tiédir. Plongez les bretzels dans ce bain, retirez-les lorsqu’ils remontent à la surface puis posez-les précautionneusement sur une plaque beurrée. Parsemez-les de gros sel. Mettez à cuire à four très chaud (300°C/thermostat 10) pendant 8 à 10 min seulement.

  • Entrée

Pour l’entrée, nous avons décidé encore une fois de vous proposer quelque chose de très simple et rapide à faire. Car il est important de profiter de son repas de Noël et ne pas rester toute sa soirée en cuisine !

Chaussons aux pommes, poires et munster (pour 4 personnes, retrouvez la recette complète ici) :

  • 250g de pâte brisée
  • 3 pommes reinettes
  • 3 poires (beurré hardy ou comice)
  • 130g de munster fermier au lait cru
  • 35g de beurre salé
  • 35g de sucre roux
  • 1 jaune d’œuf

Préparation de l’entrée : Peler, épépiner les pommes et poires puis les couper en petits dés. Les poêler dans le beurre et le sucre roux pendant 8 minutes environ. Poivrer au moulin, ôter du feu et laisser refroidir. Couper le munster en petits morceaux. Préchauffer le four à 180 degrés sur thermostat 6. Découper quatre disques (à l’aide d’un bol) dans la pâte brisée étalée. Y répartir les pommes et poires caramélisées et des petits morceaux de munster. Parsemer de graines de cumin. Humidifier le tour des disques au pinceau. Replier la pâte en demi-lune. Bien souder les bords. Dorer au jaune d’oeuf battu avec quelques gouttes d’eau. Glisser à four moyen pendant 15 minutes environ.

  • Le Plat

Pour le plat, nous vous proposons du typique : un Baeckoffe alsacien !

Le Baeckoffe Alsacien (pour 6 personnes, vous pouvez retrouver la recette intégrale ici) :

  • 500 g d’échine ou de palette de porc
  • 500 g d’épaule de mouton désossée
  • 500 g de paleron ou gite de boeuf
  • 1 queue ou un pied de porc (facultatif)
  • 250 g d’oignons
  • 2 carottes
  • 2 gousses d’ail
  • 2 blancs de poireaux
  • 1 kg de pommes de terre
  • 1 l de vin blanc sec d’Alsace
  • 1 bouquet garni
  • 4 clous de girofle
  • Sel
  • Poivre du moulin

Préparation du plat : Epluchez et émincez 2 oignons et les carottes. Coupez la viande en cubes et dans une terrine faites-la mariner dans la moitié du vin blanc avec les oignons et les carottes émincés, le bouquet garni, les blancs de poireaux, les clous de girofle, le sel et le poivre durant toute une nuit. Le lendemain, épluchez et émincez les pommes de terre et le reste des oignons. Préchauffez le four à 180°C, thermostat 5- 6. Dans une terrine allant au four, disposez au fond la moitié des pommes de terre émincées. Recouvrez-les des oignons émincés et des morceaux de viande. Posez une autre couche d’oignons et de pommes de terre. Mouillez avec la marinade et le restant de vin blanc, les légumes et aromates de la marinade. Le liquide doit arriver à mi-hauteur. Fermez la terrine avec son couvercle, lutez la terrine. Mettez au four pour 3 heures de cuisson minimum. Servez dans la terrine et accompagnez ce plat d’une belle salade verte.

Pour l’accompagnement, la choucroute se marie bien entendu très bien. Vous pouvez toutefois opter pour un gratin dauphinois si la choucroute ne vous plait pas !

  • Le Dessert

Enfin, pour le dessert, pour ne pas changer, nous vous proposons du typiquement alsacien.

Gâteau de Noël alsacien (pour 8-10 personnes, la recette intégrale est à retrouver ici) :

  • 500 g de farine
  • 250 g de beurre
  • 1/8 de l de lait
  • 4 paquets de sucre vanillé
  • 1 oeuf
  • 50 d’écorce d’orange confite
  • 50 g d’écorce de cédrat confite
  • 1 zeste de citron non traité
  • 200 g d’amandes
  • 125 g de raisins de Corinthe
  • 125 g de sultanines
  • ½ c à café de sel fin
  • ½ c à café de cannelle
  • 40 g de levure de boulanger
  • 1 c à s de rhum

Préparation de la recette : Hachez les amandes, les écorces d’orange et de cédrat, le zeste de citron. Faites macérer les raisins dans le rhum. Faites tiédir le lait. Dans une terrine tiédie dans le four, versez la farine, et creusez-la en fontaine. Versez dedans l’œuf, le lait, le sucre, le beurre ramolli, la cannelle, le zeste de citron, le sel et la levure. Mélangez bien tous les ingrédients. Ajoutez les fruits secs macérés dans le rhum et les amandes et pétrissez cette pâte pour qu’elle devienne souple et aérée. Posez la pâte dans la terrine, couvrez la pâte d’un linge et laissez reposer 2 heures dans un endroit tiède. Préchauffez le four à 200°C, thermostat 6-7. Quand la pâte a bien levée, étalez-la sur un plan fariné et badigeonnez une moitié d’eau froide et rabattez l’autre moitié par-dessus. Posez ce gâteau soit une plaque de four beurrée et farinée, soit dans un moule à cake également beurré et fariné. Laissez le gâteau levé et enfournez à four chaud. Laissez cuire 30 à 45 minutes, il faut que le gâteau soit bien doré. Badigeonnez-le beurre fondu et saupoudrez-le de sucre glace dès la sortie du four.

Nous espérons que ces quelques idées vous auront donné envie de mettre un peu d’esprit culinaire alsacien dans vos repas de fêtes !